N’étant pas fan de l’histoire en général, je ne vais pas vous faire des pages et des pages sur l’historique de l’aromathérapie 😉

Il y a d’ailleurs bien des sites qui en parlent et quasi tous les livres d’aromathérapie le font très bien dès les premières pages!

Sachez seulement que si le terme “aromathérapie” est relativement récent, l’utilisation des vertus des plantes a quasi toujours existé. Les premières peuplades étaient bien obligées d’utiliser ce qu’elles avaient sous la main! Elles avaient bien compris que la maladie était le résultat d’un déséquilibre et que c’est dans la nature qu’il fallait rechercher le moyen de contrer ces forces qui venaient perturber leur organisme.
Bien sûr, ces peuplades n’utilisaient pas des huiles essentielles comme on les connaît aujourd’hui 😉 Mais c’était fréquent de trouver l’utilisation de plantes aromatiques en parfumerie, en cuisine, en cosmétique et en médecine.

N’a-t-on pas retrouvé des huiles aromatiques dans les tombeaux égyptiens? Dans la préhistoire, les hommes brûlaient des bois odoriférants (certaines peuplades le font d’ailleurs toujours aujourd’hui). En Egypte, on faisait brûler de l’encens pour purifier l’esprit. En Mésopotamie, on a retrouvé l’ancêtre de l’alambic utilisé aujourd’hui pour produire nos huiles essentielles.
De tout temps, on a utilisé le parfum pour honorer les Dieux, pour embaumer les morts…
Les Romains utilisaient les huiles aromatiques dans leurs bains comme parfum mais aussi comme antidouleur.

En ce qui concerne les vertus médicinales des plantes, on peut dire la même chose: de tout temps, elles ont été utilisées.

Bref, les plantes qui nous entourent sont source de bienfaits et c’est malheureusement l’essor de nos civilisations industrielles et la reproduction chimique des molécules naturelles, qui pour des raisons de profits, nous ont fait oublier ce fabuleux trésor…

Cela ne veut bien sûr pas dire qu’il faut renier la médecine allopathique, loin de là! Pour ma part, je suis convaincue que les deux vont de pair, l’idéal étant de complémentariser les médecines naturelle et allopathique. Ce qui résoudrait dans bien des cas cette surconsommation médicamenteuse tout aussi désastreuse biologiquement qu’économiquement.

Et en ce qui concerne l’aromathérapie, celle-ci est surtout une médecine naturelle de prévention: je n’attends pas d’avoir un rhume bien installé pour respirer ma synergie d’HE, mais je le fais dès les premiers symptômes, ou dès que je sais que je risque d’en attraper un. Et ça marche! Cela fait 1 an et demi que je n’ai plus de rhume alors que j’en faisais régulièrement avant!

René-Maurice GattefosséC’est au début du 20ème siècle que l’aromathérapie d’aujourd’hui prend tout son sens avec le parfumeur-chimiste René-Maurice Gattefossé qui, s’étant brûlé la main lors d’une explosion dans son laboratoire, a plongé par réflexe sa main dans un bassin rempli d’huile essentielle de lavande vraie. Il fut non seulement immédiatement soulagé de la douleur, mais il pu remarquer une guérison et cicatrisation de la plaie d’une rapidité déconcertante.
Il se pencha alors sur l’étude des propriétés des huiles essentielles. Et, en 1928 créa le nom “aromatharapie“, pour désigner l’usage des huiles essentielles à des fins thérapeutiques, et publia un livre du même nom dans lequel il décrivit la relation entre la structure biochimique de l’huile essentielle et son activité.

Mais, malgré son incontestable efficacité, l’aromathérapie doit se confronter d’une part aux produits de synthèse des laboratoires industriels et d’autre part à la méconnaissance des huiles essentielles et de leur chémotype par les médecins.

Au jour d’aujourd’hui, des chercheurs scientifiques ainsi que des médecins travaillent à prouver l’efficacité et la richesse des huiles essentielles. Parmi les médecins, on peut citer le Dr. Valnet,  qui y a d’ailleurs beaucoup contribué. On retrouve aussi des chercheurs de haut niveau tel M. Pierre Franchomme ainsi que des pharmaciens comme M. Dominique Baudoux.

Il y en a bien sûr bien d’autres….

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Fermer le menu

La boutique est en construction, c'est pourquoi elle semble vide. Merci de passer par le formulaire de contact pour vos commandes. Ignorer

×