fbpx

Suite au post de mon amie Murielle dans son groupe Facebook Mumu-aromastuces, j’ai eu envie de me prêter à une “petite” olfaction de mon huile essentielle de Ciste ladanifère, que finalement je ne connais que comme ingrédient dans mon produit de soin visage.

Voilà ce que ça donne…..

Le Ciste ladanifère
(c) Mumu-Aromastuces

22 Décembre 2020

Je t’aime dans ma routine du matin et du soir sur mon visage, alors que tu parfumes délicatement mon soin, lui donnant cette petite odeur particulière que j’affectionne qui sort de l’ordinaire.

Je suis crevée, le cerveau en ébullition par tant de choses qui se bousculent dans ma tête et dont je n’arrive plus à faire le tri de ce qui est important ou non. J’ai besoin d’un peu de douceur et d’un coup de pouce…

Je te pensais douce malgré ton caractère bien trempé….

Quelle erreur!

Sous mon nez, tu m’agresses, me pique, me fait mal! Tu dégages, je ne sais quelle odeur de pneu brûlé, assorti d’un mélange d’odeurs que je ne peux décrire mais tout aussi désagréables.

Mes yeux piquent et à l’opposé mes poumons étouffent…

Mais je tiens bon, je suis têtue! Qu’as-tu à me dire? Pourquoi tant de haine à mon égard soudainement? Ne puis-je donc te rencontrer sur un plan autre que le soin “physique”?

Des mots défilent dans ma tête mais je ne les retient pas, je ne sais même plus de quoi ils parlaient. Je suis en colère. Tu es la première qui m’agresse de manière aussi violente. J’ai pas l’habitude, je m’obstine à te garder près de mes narines, attendant désespérément le “message”…

Silence….

Ma tête tourne, je suffoque…. tu as eu raison de moi… je te renferme dans ton flacon…

Je réessayerai demain…

C’était hier….

Ce matin, je vois ton flacon trônant “fièrement” sur mon bureau là où je l’avais laissé…

Oui?, Non? On y va?

Je suis moins crevée que hier malgré une nuit assez mouvementée en images: j’ai fait quelques déménagements, des courses à cheval, couru dans tous les sens (il me semble que je devais rechercher des amis perdus – je ne sais plus trop)

Bon, allez oui! On y va… Je prends le risque

Je t’ouvre la porte, mais je garde la distance… Pas envie de reprendre la même claque que hier, moi!

Mmmm…. ton odeur se fait apparaître timidement et je la reconnais telle que tu me la présentes dans ma routine visage…

Je te fais prendre l’ascenseur direction narines… ça va… je te sens fort mais c’est pas agressif;

Ah ouais… mais près du nez, voilà que tu voudrais recommencer ton cirque… Allez, je suis curieuse, je te laisse faire!

ça piquotte, c’est fort, ça monte dans la tête et comme hier descend jusque dans mes poumons. C’est toujours dérangeant mais tu ne me fais plus mal.

Un peu de rétro olfaction peut-être? Et bien? Elle est où ton agressivité?

Je risque une goutte sur la main que je lape… Un goût épicé, poivré sans vraiment plus. Mais peut-être que ton odeur a pris le dessus? Je te sens tellement fort….

Mon nez sens le ciste, mes mains sentent le ciste, j’ai l’impression que tout sent le ciste autour de moi.

Dans ma tête, c’est le vide! j’arrive à peine à le réaliser car les pensées s’effacent avant d’être nées complètement. Je savoure ce vide… Ma respiration est calme, lente

Les yeux fermés, je me vois, je te vois, sentant très bien les limites de mon corps, les limites de ton odeur…..

A demain peut-être? Je pense qu’on a encore du chemin à parcourir ensemble…. 😉

23 Décembre 2020

Ciste ladanifère
By Curtis, William The Botanical Magazine, Vol. 4 –

J’ai à peine tourné ton bouchon que déjà je te sens… Oui, oui… la facette agréable de ton odeur 🙂

J’ai décidé de commencer l’exercice debout cette fois.

Je te positionne au niveau de mon chakra racine, et clairement je te perçois… Je remonte le long de chaque chakra.

Tiens, tu sembles t’effacer l’espace d’un instant en arrivant au cœur… mais tu reviens.

C’est quoi ce truc que tu viens me coincer dans la gorge, un peu comme s’il me restait un morceau mal avalé?

Sous mes narines, c’est toujours très fort, toujours cette odeur de caoutchouc brûlé. Bon, ok! Si c’est dans ton caractère d’avoir ce tempérament brutal, pourquoi changerais-tu? C’est à moi de t’apprivoiser….

Troisième œil, Couronne: rien de spécial.

Je redescends sous mes narines. Une question me trotte: Est-ce vraiment du caoutchouc brûlé que je sens?

Dis, je rêve, ou tu es en train de t’adoucir???? non, c’est pas du caoutchouc brûlé, c’est autre chose! Je connais cette odeur, mais je ne parviens pas à la définir. Je n’aime pas trop, limite pas du tout mais ton odeur est quelque chose de plus noble que ce caoutchouc brûlé!

Depuis le début, mes yeux sont fermés, mais là je vois du vert et de l’orange danser et puis le logo d’Hel Essentielle! Normal! Vert et orange c’est Hel Essentielle, haha!

Tu me piques toujours le nez, mais je ne fuis plus ton odeur….

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

×