Les secrets du lilas? On en parle pas beaucoup, ni en aroma, ni en phyto…. Et pourtant!

Saviez-vous que le lilas est comestible?

 
Nom Commun Lilas commun, Lilas français
Nom Latin Syringa vulgaris L.
Famille Oleaceae
Catégorie arbuste drageonnant

Le lilas est un arbuste ornemental originaire d’Europe centrale et Orient où il pousse sur les collines rocheuses.

Il peut atteindre de 2 à 6 mètres de haut, pour un étalement de 2 à 3 mètres.

Son feuillage est vert à vert sombre. Les feuilles sont montées sur un pétiole de 5 à 10 cm. Elles sont opposées, ovales à la base cordiforme et effilées en pointe.

Le lilas fleurit dans nos régions au printemps. Ses fleurs pouvant aller du blanc au mauve soutenu, passant par le blanc crème et bleu-violet, sont très parfumées et mellifères.

Parties utilisées: Feuilles, fleurs

Principaux principes actifs connus: Syringine (appelé aussi Eleuthéroside B)

Propriétés: Fébrifuge, décongestionnant hépatique, antinévralgique (en voie externe)

A ma connaissance, il n’existe pas de vraie huile essentielle de lilas. De ce que j’ai pu trouver, certains n’hésite pas à appeler comme tel, un simple macérat. Ce qui évidemment n’est pas du tout pareil!

On peut utiliser les fleurs de lilas pour égayer nos salades? Il paraît en plus qu’elles sont euphorisantes!! (Bon, je ne crois pas que c’est prouvé et je n’en ai pas encore mangé suffisamment pour pouvoir le dire 😉 ). Attention toutefois de ne pas en abuser à cause de leur effet laxatif et anticoagulant!

 Sous forme de tisane, les fleurs de lilas offrent une boisson pouvant contribuer à réduire l’hypertension, sans doute à cause de l’effet calmant. Cette tisane serait donc bienfaitrice juste avant le coucher.
 
Sous forme de sirop, les fleurs de lilas offrent une boisson, mi amère, mi sucrée. C’est très spécial en fait car l’odeur du lilas se sent à travers le goût. Mais c’est délicieux 🙂
Vous voulez surprendre? Mettez un fond de sirop dans un verre de vin blanc sec: Effet garanti! Cela fait un chouette apéro!
Perso, la version sirop est celle que je préfère jusque maintenant, en tous les cas au niveau de l’utilisation alimentaire 😉
 
Pourquoi pas aussi se fabriquer un macérat huileux avec ces belles petites fleurs? On pourra alors l’utiliser en massage sur des douleurs rhumatismales, d’arthrose ou encore sur une sciatique. Vous pourrez même agrémenter ce macérat de quelques gouttes d’huiles essentielles de thym à linalol (Thymus vulgaris linaloliferum) pour ses effets antalgiques et de lavande (Lanvandula angustifolia) pour ses effets antalgiques et calmants.
Le macérat peut se faire aussi avec des feuilles de lilas. Si j’en crois la littérature à ma disposition, le macérat de feuille serait plus puissant sur les douleurs que le macérat de fleurs.
Je vous le dirai dans un peu plus d’un mois, quand ils seront prêts 😉
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×